Publié le 31 août 2016 par jonathan mouchon dans la rubrique Comptes-rendus, News, Portraits - 104 252 vues

Retour sur la CCC 2016

Quelques jours après ma participation à la CCC, voici mon compte-rendu sur cette course qui s’est soldé malheureusement pour un échec et un abandon après seulement 42 km et un petit 3500m de D+.

Après une semaine qui avait pourtant bien commencé, avec deux petites balades en famille à plus de 2000m, histoire de voir comment le corps aller réagir et des sensations plutôt bonnes, une météo clémente, je pensais que tout aller se passer comme sur des roulettes! Ce fût bien entendu sans compter sur la chaleur, bien au-delà des normales (34°C à plus de 2000m!). Résultat, après deux passages de col à plus de 2500m plutôt bien passer, c’est avec regret que j’ai dû abandonner au point de contrôle de la Fouly, malgré une légère avance sur la barrière horaire (30 minutes). En effet, malgré une bonne gestion de course, bonne hydratation (peut-être insuffisante?), une alimentation peut-être un peu trop faible (peur des problèmes gastriques avec la chaleur) et un rafraîchissement obligatoire de la tête dans chaque torrent, j’ai succombé un un coup de chaleur. Résultat, plus de trois heures de cauchemar sans pouvoir rien avaler, avec l’estomac en vrac et des nausées. Arriver au ravito, je prends donc mon temps pour manger et boire correctement, en me disant : « foutu pour foutu », et là, je reprend du poile de la bête mais manque franchement d’envie de repartir pour affronter la nuit avec le doute que cela re-commance et de me battre contre ces fichues barrières horaires, je décide donc de stopper là et de me préserver pour la prochaine, avec quand même de belles images et de bons moments plein la tête.

Voici pour commencer quelques images de la course :

cham9 cham8 cham7 cham6 cham5 cham3 cham2 cham1 cham

Celle de l’arche que je ne verrai malheureusement jamais…  😥 .

cham4

Et enfin, cela a aussi son importance, celle de la vue que j’avais tous les matins en me levant  😀 .

cham10

Pour le reste, pas de critique particulière à faire, l’organisation est top (même si certains petits détails peuvent être améliorés), les bénévoles formidables, toujours souriant et aux petits soins pour les coureurs, un public important pour encourager, même parfois dans les endroits inattendus, bref, une belle course… Après de là à dire que c’est le sommet mondial du trail… Au vu du nombre de nationalités présentes et de l’engouement hors de France pour cette course peut-être, après de mon point de vue, il y a énormément de course en France qui valent tout autant, mais bon, à chacun ses goûts.

Cette course conclue aussi 4 ans de pratique de la course à pied, durant lesquels j’ai voulu tester tout ce qui se fait, autant sur route et en trail, et sur toutes les distances, ce qui va me permettre maintenant de vraiment cibler ce qui me plaît et de m’y consacrer sérieusement  😉 … Et pour dire vrai, je pense que l’ultra en montagne n’est pas vraiment pour moi, en tout cas pas à ce jour, cela n’a rien à voir avec mon échec loin de là, juste un ressenti au niveau du plaisir en course. Je pense que je me ferai plus plaisir sur des formats montagnards de 40 à 50km, au-delà c’est plus de la randonnée et même si j’adore marcher, lorsque je m’inscris sur une course c’est pour courir une bonne partie du temps, et là c’est vraiment très difficile pour quelqu’un de la plaine comme moi, tant en montée qu’en descente. Je ne pense donc pas pour le moment me consacrer à ce genre de course (d’autant que je suis sur un projet qui risque de me prendre beaucoup de temps, mais chut, c’est un secret  😉 ), une chose est sûre par contre, c’est que j’y reviendrai, quand je sentirai que le moment sera venu et que j’aurai fait le tour du reste.

Voilà, en bonus, quelques photos prisent avec de grand nom du trail, histoire de parfaire ma collection  😉 :

olmo

Tout d’abord Marco Olmo, que dire de cette légende du trail qui à gagner l’UTMB a… 58 et 60 ans, qui a participé plusieurs fois au marathon des sables et qui continue toujours à courir des ultras à 68 ans, bref un dieu du trail qui force le respect et l’admiration!

guillon

Antoine Guillon, avec qui j’ai longuement échangé tant sur la course que sur son roman « Tim Runwood » et sa passion de l’écriture, qui a entre autres gagné la dernière Diagonale des fous.

chorier

Julien Chorier, autre grande figure de l’ultra-trail.

dhaene

François D’haene, détenteur du record du GR20 et vainqueur de nombreux ultras dont l’UTMB.

lesaux

Et enfin Christophe le Saux, un coureur d’ultra… ultra! sur des formats souvent hors norme comme le Tor des Géants (330 km) ou The track en Australie (520 km), avec qui là aussi j’ai échangé sur la course, l’entrainement, la nutrition, son team Globetrailer qu’il a créé avec Antoine Guillon justement et des projets… plus personnel pour peut-être une future collaboration?

Sur ce, place à la récup et bonne course à tous.

Liens utiles :

 

 

 


Laisser un commentaire


Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'dsq_comments_template' not found or invalid function name in /homepages/46/d626393016/htdocs/clickandbuilds/lescheminsdelharmonie/wp-includes/class-wp-hook.php on line 298

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *